IMGA0790

Etape 1: Le Bimouas-Lamarquette (ferme écologique)

mercredi 11 juin 2014

Après quelques soucis pour quitter notre maison, tout vider et faire l’état des lieux presque tout seuls, nous avons réussi à prendre la route! Nous avons commencé par un trajet jusqu’à Lectoure, où nous avons dormi sur le terrain de notre amie Maria, spécialiste des elixirs floraux et de pleins d’autres sujets passionnants comme (entre autre) la médecine énergétique, les plantes médicinales qui poussent partout dans son magnifique jardin, l’architecture sacrée, etc. Elle est aussi une merveilleuse cuisinière, nous a offert un très bon repas que nous avons beaucoup apprécié après la journée de marche! Elle nous a aussi offert un de ses pains fait maison qui nous a duré quelques jours. Notre ami Pierre, agriculteur bio, voisin et philosophe nous a accompagné sur ce bout de chemin avec son vélo, c’était super de débuter le voyage en sa compagnie!

Après Lectoure nous nous sommes rendu à Marsolan. Sur le trajet Fernandel a entendu un autre âne et s’est mis à cabrer avec la charge sur le dos, ce qui l’a beaucoup fatigué. Arrivé au village plusieurs habitants nous ont indiqué un coin où nous pourrions passer la nuit, à côté d’une fontaine c’était vraiment très beau. La nuit, la pluie est tombée et le matin nous avons tous rangé tout mouillé sans nous rendre compte que Fernandel avait mal au dos, lorsque nous passions notre main sur son dos il se pliait donc nous n’avons pas insisté et avons décidé de passer une nuit de plus sur place mais protégés sous les arbres sur un terrain privatif. Le propriétaire (Yannick) est venu a notre rencontre entendant les animaux depuis sa maison. Yolène (sa chérie), sa maman et lui ont été super sympas, le couple nous a invité à prendre l’apéro avec eux et finalement il nous invité à manger. Yannick est bouquiniste et construit une super maison, on a bien accroché, c’était super que le terrain soit à lui! On a enlevé de la charge à Fernandel et on a ensuite repris la route direction la Romieu.

Dans le village de la Romieu nous sommes entrés comme des stars, tout le monde voulait nous prendre en photos et Fernandel et Gladisse ont même eu le droit a des friandises! Le soir nous avons trouvé un coin dans un pré où nous avons passé la nuit.

Puis nous avons dû passer par Condom, la grande ville! Avec les animaux c’était rigolo d’être en ville et surprenant pour les gens mais assez compliqué à gérer. Fernouil qui a peur des bouches d’égout devait passer par la route, les gens klaxonnaient pour nous dire que notre convoi leur plaisait mais ce n’était pas le top avec toute la famille à gérer!

Après ça, nous étions tous épuisés et avons trouvé à la sortie de la ville un terrain en friche où Gladisse et Fernouil avaient un banquet et nous un coin pour poser la tente.

Le lendemain nous sommes arrivés à Lauraët pour notre première vraie étape. Cher Anna, Sébastien et leur petit Marcel. Nous y sommes actuellement et sommes ravis d’être là, ça fait une longue pause pour les animaux, pour nous aussi et nous rencontrons sur la ferme pleins de personnes extras! Nous sommes leurs premiers woofers, et pour nous notre première expérience de wwoffing! Nous avons l’impression d’être chez des amis et nous nous entendons très bien avec eux c’est super! Ils sont dans un petits coin de paradis, produisent surtout de l’ail (mais aussi des potimarrons, et de l’oignon) en bio et vivent en famille avec non loin de là la ferme des parents d’Anna. Ils produisent différentes choses, toujours en bio (ils font partis des premiers agriculteurs bio du Gers), entre autre de l’épeautre, du tournesol (et de l’huile), ils ont un des seuls décortiqueur d’épeautre du coin et aussi une huilerie qui leur permet de produire directement leur bonne huile sur la ferme, nous nous régalons d’être là, travaillons avec eux surtout à l’ail et apprenons beaucoup de choses! Il y a un lac juste à côté et nous pouvons nous y baigner après le travail!  C’est super! Nous repartirons surement jeudi matin si tout va bien sans doute avec le coeur lourd de les quitter, mais l’aventure ne fait que commencer!!

vendredi 13 juin 2014

Nous sommes déjà vendredi soir et nous n’avons pas pu partir hier matin! Fernandel s’est fait mal avec les ânesses beaucoup trop grandes pour lui et sur lesquelles il tentait de sauter toute la journée! Il boitait hier matin, et nous n’avons pas voulu prendre la route (même tout doucement) sans savoir si il s’agissait plutôt d’un sabot ou d’un os, muscle…

Un vétérinaire habitué des lieux est donc venu faire son diagnostic et il s’agirait plutôt d’un tension musculaire. Ouf! ce n’est pas un sabot car c’est très long à se rétablir. Donc depuis hier, massage à l’arnica, à la gaulthérie et cataplasme de racine de consoude… En espérant qu’on puisse repartir tout doucement demain.

En tout cas notre présence ici n’a pas servi à rien car le coup de feu pour la récolte de l’ail avait lieu en grande partie ce matin avant que l’orage ne gronde. On a bien bossé!

Aujourd’hui, par l’intermédiaire d’Anna, on a contacté des personnes qui se trouvent pas loin d’ici, qui font de la culture de médicinales ils commencent juste et peuvent nous accueillir pour la nuit sur leur terrain, nous pourrons ainsi reprendre la route petit à petit tout en contrôlant l’état de notre Fernandel qui n’hésite pas à nous faire comprendre quand il a mal! C’est déjà ça!

A suivre…